UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

dimanche, 14 août 2011

Le tac au tac d’un internaute



A l’occasion du tour du propriétaire effectué par le Premier ministre Français François Fillon en Cote d’ivoire, un officiel aurait traité les ivoiriens de chiens aboyeurs. Cette injure est pratiquement passée inaperçue. Un individu quel que soit son titre ne devrait pas se donner le droit d’insulter de la sorte un peuple. Nous osons espérer que ce ne sont pas les morves de celui qui s’est senti morveux qui lèveront l’indignation des moralistes. Lisons, sourions et tournons la page.
« Je me demande, s'il est politiquement correcte qu'un préfet de colonie traite "ses" administrés, les ivoiriens de chiens ? Or donc selon leur décompte, 46% d'ivoiriens qui ont voté le Président GBAGBO, sont des chiens ! Fologo tu es chien, Malick Coulibaly, tu es chien, l'ex grand chancelier Youssouf Koné tu es chien, peuple de Côte d'ivoire, tu es chien ! Mais au fait un chien est un ami fidèle de l'homme qui n'aboie que lorsqu'il voit dans l'attitude du visiteur quelque chose de louche, d'incohérent, le chien anticipe sur la conduite de vol ou de violence du visiteur. A la différence des caravanes des déserts souvent constitué de brigands, ah je comprends pourquoi il s'identifie à une caravane. Il est chef de brigands, de violeurs et de tueurs, pourquoi est ce que le chien n'aboierait-il pas car il est rentré par effraction dans la cours. En psychanalyse on dirait que ton inconscient vient de révéler ce tu ne voulais pas admettre, tu es putschiste, tu es là par effraction, honte à toi! Pendant ses dix ans de pouvoir le Président Gbagbo n'a jamais injurié les ivoiriens. Or donc nous sommes des chiens raison pour laquelle tu nous tues. Comme on le dit chez nous en côte d'ivoire, ce n’est pas toi. Ce sont les lâches personnes comme N’zue-ba, Fo-logo et autres, alors qu’ils savaient la vérité, n'ont jamais voulu rien dire de peur de perdre leurs privilèges. Sache qu'il y a des chiens plus futés que les membres de ta caravane »
C’est la réaction d’un ivoirien qui a tout simplement voulu laver l’honneur du peuple de Cote d’ivoire face aux personnes sans vergognes qui s’autorisent à l’insulter. Pas d’autres commentaires.

Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.