UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

samedi, 29 octobre 2011

Wattao ″souillé″ au contact de Gbagbo

Dans cette affaire qui défraie la chronique depuis quelques jours sur la culpabilité ou non de Wattao dans l’affaire de trois anciens soldats français arrêtés puis relâchés, il ya une leçon à tirer. Comme un papillon, Wattao s’est approché du feu de l’humanité de trop près. Il s’est brûlé les ailes et il se peut qu’il soit devenu vulnérable. Ou si ce n’est pas le cas, à cause de son coriace soutien qu’est Guillaume Soro, il se peut qu’il se soit souillé au contact de Laurent Gbagbo et que de ce fait, il ne soit plus fiable.
Ceux qui attaquent ce pays depuis 2002 sont différents à tout point de vue de ceux qui le défendent. Ils veulent le chaos, la ruine, la déplanification, la déstructuration de notre Etat. A la limite, ils veulent marcher sur les corps de tous les ivoiriens pour forer, fouiller le sous- sol et mettre leurs esclaves dans nos champs de café cacao. Il parait même que dans les accords qui lient notre Etat à cette confrérie, il est dit que notre pays nous appartient jusqu’ à 1 mètre de profondeur ; au-delà, nous n’avons aucun droit. Il va donc de soi que nos vies ne pèsent pas lourd dans la balance de leurs intérêts. Au contraire, ils aimeraient nous voir disparaitre tous. Et pour y parvenir, on a déjà fait l’expérience de ce dont ils sont capables.
Ces messieurs ont demandé à Wattao de tuer Gbagbo. Ils l’ont arrêté et ils le lui ont remis pour qu’il fasse la sale besogne. Wattao s est permis de faire autre chose. On a tous vu qu’il était au petit soin de l’homme qu’il était censé éliminer. Il n’a pas pu l’éliminer parce que c’est connu, on n’approche pas Laurent Gbagbo sans devenir plus humain. Tout le monde connait l’histoire de l’amitié entre Wattao et Blé Goudé. « Sahabléblé » était de toutes les fêtes à Abidjan sans jamais être inquiété. N’était-il pas devenu finalement un fan de Gbagbo ? Voila comment il a trahi la confrérie. Il n’est donc plus digne de confiance.

Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.