UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

vendredi, 04 novembre 2011

C’est la laisse qui serre

Qu’est-ce que le PDCI croyait ? Ou encore, où est-ce que ce parti politique se croyait-il ? Je ne pense pas qu’il ait pu se croire dans une République normale et dans un rapport d’équité politique en allant crier au loup avec le loup lui-même. Ou bien, se croyait-il dans un cirque où les fauves côtoient les proies ? Entre nous, il y a des alliances qui ne résistent pas au Karma des principes universels. Pour l’instant, durant cette période déterminante pour le choix des candidats de l’alliance RHDP, le Pdci semble s’être réveillé avec un coup de massue sur la tête. Il ne semble pas comprendre la boulimie de son allié qui se taille la part du lion dans la répartition des postes électifs. Morceaux choisis « pourquoi le Pdci est-il absent au nord ? Pourquoi dans une commune comme Attécoubé, où il ya deux postes à pourvoir, la totalité est-elle revenue au Rdr ? Sur 25 sièges de députés à Abidjan seulement 9 reviennent au Pdci contre rien pour les autres, pourquoi ? Dans une alliance, on négocie, on fait des arrangements là où ça coince pour consolider la cohésion ». Vous avez compris tout seul. L’agitation actuelle du Pdci est une tempête dans un verre d’eau. Elle n’ira pas loin. Le Pdci accompagnera le RDR dans toutes ses forfaitures politiques. Imaginez l’agneau dans une négociation d’indépendance avec le loup. Ce ne sont pas les occasions de casser cette alliance de dupes qui ont manqué. Il a renoncé à sa réclamation après la tenue du premier tour de la présidentielle de 2010 pour ne pas effaroucher le RDR. Quand il n’a eu que le menu fretin dans le dernier gouvernement, la grogne a fait long feu. Il n’y a pas longtemps Bédié criait sur tous les toits qu’il irait seul aux législatives. Après un séjour en France avec Ouattara, il a ravalé son impertinence. Il faut plaindre le Pdci, il se sait dans une relation du maitre et du chien. Il se plaint seulement quand la laisse serre un peu trop, mais il ne renonce pas à avancer.

Joseph Marat

Commentaires

voilà qui est bien dit où se croit n'zuéba et ses grilleurs d'arachide du pdci.Quand on donne son dos pour que son ami accède au manguier il ne faut pas se plaindre si ce sont les noyau qu'on récolte

Écrit par : Incassable | vendredi, 04 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.