UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

lundi, 14 novembre 2011

Ils ont honte

C’est peut être une impression injustifiée, mais depuis quelque temps je constate que mes amis du Rhdp rasent les murs. Ils sont devenus moins bavards et fuient pratiquement toutes les occasions de discussions politiques que nous avions ensemble sous Gbagbo. Les plus courageux quand ils ne font pas des comparaisons absurdes du genre « Ouattara au moins, il achète des wôrô wôrô, mais Gbagbo lui prenait notre argent pour acheter des armes », ils sont systématiquement d’accord avec moi sur tous les points que j’aborde. Une technique, j’avoue assez efficace pour me désarmer. Ce n’est pas facile de tirer sur une ambulance. En effet la déception est d’autant plus grande qu’ils ont déifié Alassane Dramane Ouattara et pris les armes pour dégager l’humain qui était là et qui pensait encore capter leur attention en parlant de démocratie et de développement. Dans les événements postélectoraux, il y a eu une dose de lassitude face aux limites de l’être humain à régler nos problèmes de sous développement. Alors les gens ont cru que face aux discours de l’un d’entre nous, qui nous disait « nous allons nous en sortir avec nos propres ressources si nous nous mettons au travail», "dieu" est descendu du ciel pour nous dire que d’un coup de bâton magique, il réglerait tous nos problèmes, il ferait pleuvoir des milliards, il créerait un million d’emplois par an pour mettre fin au chômage, il travaillerait à la tolérance zéro pour l’insécurité, le taux de croissance passerait à deux chiffres. En somme, il a promis faire de Côte d’Ivoire un géant d’Afrique. Ils sont nombreux à y avoir cru, mais leur nombre ne dépassait pas ceux qui étaient assez lucides pour comprendre que Dieu ne descend jamais du ciel et que même ses messagers ont souvent les limites de la condition humaine. Les premiers ont pris les armes pour dégager les seconds en leur disant que ce n’est pas le droit et le recomptage des voix qu’on mange. Aujourd’hui, mes amis d’en face rasent les murs parce qu’ils se rendent compte qu’ils ont fait la guerre à leurs frères pour l’avènement d’un simple humain. Leur attitude ressemble à celle de l’homme qui a honte d’avoir été arnaqué sur la qualité d’un produit. Il n’ose pas en parler parce que cela est une insulte à son intelligence.

Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.