UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

mercredi, 11 janvier 2012

Une nébuleuse de promesses


Faut-il en rire ou en pleurer ? À chacun de voir. En tout cas, Dramane Ouattara a fait, avant-hier, la pose de la première pierre pour la construction de près 2451 logements sociaux. Cette opération se fera sur un site d’une vingtaine d’hectares à Yopougon. Le faste de la cérémonie laisse rêver. Allons-nous enfin sortir de la crise immobilière qui sévit en Côte d’Ivoire depuis près de deux décennies. D’aucuns diront qu’une opération immobilière de 2451 logements n’est pas suffisante pour impacter profondément la situation. Mais, ce n’est pas rien d’initier un projet qui va soulager des Ivoiriens. Surtout qu’à cette occasion Dramane Ouattara promet de multiplier les actions de ce genre et de baisser le coût de ces maisons à 5 millions. Seulement, la démarche du chef de l’Etat laisse penser qu’il ne va rien faire. Et que la" prodada" de Yopougon d’avant-hier est une énième promesse à une pose de première pierre qui n’aura pas de lendemain. C’est généralement dans la démarche de l’homme politique qu’on découvre sa véritable capacité à vouloir agir. Qui l’eut cru ? Dramane Ouattara n’est prêt pour aucun de ses projets faramineux. Tout ce qu’il prévoit faire dans le cadre de son programme de gouvernement se noie dans une nébuleuse de promesses intemporelles. Tenez, pendant qu’il annonce qu’il va peser sur le coût des logements en Côte d’ Ivoire, Alassane Ouattara n’a aucune idée du coût minimal de construction d’une maison sociale aujourd’hui. Après qu’il ait parlé, il faut maintenant espérer qu’il intime l’ordre aux banquiers de devenir tous des philanthropes pour préfinancer des maisons de 5 millions recouvrable sur 25 ans. Dans les deux cas, ce n’est pas demain que chaque Ivoirien moyen pourra rêver de posséder un abri décent.

Joseph Marat

Commentaires

"on préfère être sous la domination de la france et se developper que d'être à la merci de LAURENT GBAGBO".cette affirmation est celle du Ministre de l'intérieur de dramane OUATTARA.au vu de tous cela je me pose la question suivante,est ce que le colonisé peut prétendre se developper plus que son colonisateur?oui il le peut dans ceratins cas ,tels la chine,la korée ,le brésil.ces pays ont travailler durant des décennies avec un objectif commun pour parvenir à ce résultat.Mais quand n'est il de cette COTE D'IVOIRE made in france ?BEDIE et OUATTARA doivent nous éclairer sur sujet.

Écrit par : YASSI | samedi, 14 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.