UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

jeudi, 23 février 2012

Ouattara a-t-il vraiment des solutions ?


« Dans le cadre de la mise en œuvre du programme présidentiel d’urgence 2012 (ppu) et de l’exécution des mesures d’attente de la réouverture des universités publiques, il est ouvert un concours exceptionnel de recrutement régionalisé de 3000 enseignants contractuels dans le secondaire général. Durée du contrat, 4 mois » Voilà une annonce qui devrait nous distraire de la misère des licenciements massifs auxquels le régime de Dramane Ouattara nous habitue. Et il faut se convaincre que c’est à ce seul objectif que répond malheureusement cette campagne de recrutement. On a trop parlé de licenciement et de perte d’emplois depuis que le promoteur du million d’emplois est aux affaires. En réaction, il faut bien montrer qu’on est aussi capable de recruter et surtout donner de l’emploi aux quarante mille étudiants contraints à l’oisiveté rien que par phobie de la contestation estudiantine. Apparemment, si on devait accorder une once de crédit à ce communiqué du gouvernement, on dirait que c’est une goute d’eau dans la mer du chômage en Côte d’Ivoire. Mais là où la supercherie est une moquerie cruelle face à la montagne du drame social, c’est que la goutte d’eau est loin d’en être une. Première question : pourquoi Dramane Ouattara qui était tellement prêt pour sortir la Côte d’Ivoire du gouffre au point de lui flanquer une "guerre démocratique", est-il encore dans les programmes présidentiels d’urgence après un an de gouvernance ? Deuxième question : pourquoi, c’est en plein milieu d’année scolaire que le gouvernement de Ouattara lance le recrutement d’enseignants contractuels ? Est-il responsable qu’un gouvernement se rende compte dans l’urgence que plus de 3000 enseignants manquent au système éducatif ? Troisième question, Ouattara pense-t-il sérieusement qu’un contrat de quatre mois est une solution viable pour des personnes dotées d’un Bac+… ? L’artiste dit : «si tu ne peux pas m’arranger ne me dérange pas.» Avec du recul, on se rend compte que Dramane Ouattara n’a en réalité aucune solution aux problèmes des ivoiriens.

Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.