UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

mardi, 15 mai 2012

La guerre autour du butin


Le Rhdp va-t-il imploser ? Au regard de toutes les Unes et de toutes les attaques auxquelles les canards verts se livrent les uns contre les autres, on n’est pas moins sûr. Et cela, à l’image de ce groupement politique qui n’a jamais franchi le cap de se constituer en véritable parti politique. Ils ont beau avoir l’ houphouëtisme en projet ou comme ciment politique, ils nous ont toujours rappelé cette fameuse expression de Laurent Dona Fologo de « panier à crabes » pour désigner le gouvernement produit par les accords de Marcoussis. Le délai de carence a expiré. La période de latence n’a pu résister à la pression des intérêts et surtout au manque de vision politique. Il y a à peine un an que le RHDP a arraché le pouvoir au président Laurent Gbagbo. Mais sur quelle base ? Les compromissions qu’il faut distinguer des compromis politiques qui se construisent généralement autour de valeurs rationnelles, donnent toujours lieu à des scènes rocambolesques. L’artiste dit que quand deux personnes entrent en rixe pour le partage d’une somme de 1 000 francs, c’est qu’il y a un qui veut 600. L’histoire rappelle toujours les anecdotes sur les cambrioleurs et les braqueurs. Après un grand casse, le moment du partage du butin devient inéluctablement crucial si au départ le chef du groupe n’a pas eu la poigne d’imposer une clé de répartition. Même quand la clé existe, les braqueurs ne sont jamais à l’ abri de se faire doubler par l’un d’entre eux. La guerre autour du butin, dans l’imagerie populaire est toujours inévitable parce que ce ne sont pas les valeurs d’honnêteté ou de transparence qui unissent les malfaiteurs. Loin de nous l’idée de penser que le RHDP est un assemblage de malfaiteurs. Mais en procédant par l’absurde, la guéguerre qu’ils se font actuellement ne pourrait-elle pas nous emmener à la fatale conclusion. Anaky Kobenan innocent a été un prisonnier politique d’Houphouët Boigny. Dans quel coup il est devenu houphouëtiste ? Mabri Toakeusse est le dauphin de Robert Guei qui a renversé le gardien de la maison d’Houphouët le PDCI. Est-ce qu’il n’y a pas une sorte de reniement dans son alliance avec Bédié ? Après les révélations de ce dernier dans son livre Les chemins de ma vie, qui aurait pu parier qu’il trouverait un jour en Dramane Ouattara un concitoyen fréquentable. Quant à ce dernier, après avoir cavalé a travers le monde pour échapper au mandat d’arrêt international lancé contre lui par Bédié, on se demande bien au nom de quelle valeur il a failli éliminer celui qui l’a réhabilité et fait de son traqueur d’hier son parrain ? Bien malin sera celui qui arrivera à comprendre l’échafaudage dénommé RHDP. Pour le malheur des Ivoiriens, la guerre se fait autour de leurs ressources et au risque de leur existence individuelle.

Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.