UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

lundi, 27 mai 2013

La putréfaction du poisson

Et si nous parlions un peu de moralité politique ? J’ose croire qu’en instituant des tribunaux comme celui de la Cour Pénale Internationale, c’est pour moraliser la vie politique dans les Etats membres des Nations Unis. A un autre niveau, dans la constitution de l’Etat de Côte d’Ivoire, il est écrit quelque part que le candidat à l’élection présidentielle doit être de bonne moralité. Comme quoi le peuple sait que l’exemple doit venir du haut, de la tête. Avons-nous l’impression que cette disposition si nécessaires à la coexistence des hommes et aux progrès de l’humanité est prise en compte par ceux qui font office de censeurs de nos sociétés ? N’avons-nous pas plutôt l’impression de vivre constamment dans une sorte d’hypocrisie totale qui porte constamment au pinacle le droit du plus fort au risque de faire exploser à tout instant l’édifice sociopolitique ?
Cette question de moralité est-elle une notion tellement abstraite qu’on pourrait penser qu’à défaut de "preuves concrètes″ on doit se résigner à laisser prospérer les pires criminels de notre humanité ? Est-ce que ce n’est pas la notion même de "preuves de crime″ qui est subjective quand bien même elles crèvent les yeux ? Ne suffit-il pas finalement d’avoir le pouvoir de les percevoir ou pas ? Sinon comment comprendre la récente boutade de Soro Guillaume qui attend de l’Onu ou de la CPI qu’on lui prouve sa culpabilité en quoi que ce soit.
Je me garderai de ressasser les clichés qui illustrent suffisamment cette ambiance de l’hypocrisie politique nationale et internationale afin d’étendre la notion de crime contre l’humanité à des politiques exterminatrices et montrer à quel point les forces qui nous dirigent rétrogradent. Celui qu’on affame meurt-il autant que celui qu’on crible de balle, celui qu’on noie ou celui qu’on asphyxie… ? L’une des preuves que Soro Guillaume peut aujourd’hui se payer de ne pas voir dit que Fofie Kouakou, le com-zone de Korhogo aurait étouffé a mort, dans un container exposé au soleil, des centaines de jeunes partisans d’Ibrahim Koulibaly. L’Onu l’a déclaré criminel de guerre, mais elle n’a pas encore les moyens de l’arrêter. Ne s’est-il pas en fait racheté en se faisant geôlier du "plus dangereux" d’entre eux ? L’Onu ne se fait-il pas complice de crime contre l’humanité en collaborant avec des criminels ? En Syrie la connivence avec des groupements de personnes qui se disent terroristes contre un régime, fut-il dictatorial, n’est-il pas malsain ? Son soutien tacite à des systèmes politiques tel que la françafrique qui sème le sous-développement, la famine partout où elle est en vigueur n’est-il pas criminel ? Soro Guillaume dit qu’il attend des preuves et il a raison parce que si quelqu’un dont la rébellion a soulagé des Etats pauvres de plus 1000 milliards (1038 milliards dit la Une d’un hebdomadaire ivoirien) dans le braquage systématique de agences de leur banque centrale peut devenir le législateur en chef, c'est-à-dire le régulateur moral de l’un de ces Etats, il faut se mentir à soi pour croire encore en la morale ici bas. Nos censeurs onusiens ou de la communauté internationale pensent-ils que la rébellion de Soro Guillaume à qui il déroule le tapi rouge partout, est un acte criminel ou un acte de promotion humaine ? La sagesse populaire dire que le poisson pourrit par la tête. L’Onu a-telle encore une tête ? Et en Côte d’Ivoire l’animal aquatique n’est-il pas en putréfaction avancée? Le Chef de l’Etat, contre la Constitution ivoirienne, gouverne avec une opacité totale sur ses biens. Son dauphin constitutionnel est un ancien rebelle, braqueur de banque non repenti. Charles Konan Banny, leur choix pour recoller les morceaux du corps social n’est pas plus saint. Il parait que les codes des coffres forts des agences de la BCEAO braquées dans les zones CNO sont partis d’Abidjan…Cela explique peut-être le silence trop lourd de l’ex-gouverneur de la BCEAO qui oublie souvent que c’est sur cette question que le peuple attend de l’entendre.

Joseph Marat

Commentaires

très pertinent comme article. merci pour votre constance dans la v"rité !!!!

Écrit par : tchapo | jeudi, 06 juin 2013

comme quoi "la vérité rougit vraiment les yeux ....

Écrit par : tchapo | jeudi, 06 juin 2013

Les commentaires sont fermés.