UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

mercredi, 17 juillet 2013

La bouée de sauvetage appelée RHDP

Alassane ne cache plus son intention de se présenter aux élections présidentielles de 2015. C'est d'ailleurs la seule véritable bonne nouvelle pour lui qu'il se plait à distiller partout où il va. Comme s'il voulait se convaincre lui-même qu'il sera candidat une fois encore. Ca n'a pas été évident la première fois. Alors maintenant qu'il a tous les pouvoirs et vu l'état dans lequel il a mis la Constitution ivoirienne, Ouattara peut se présenter à toutes les élections en Côte d'ivoire. Nous prions chaque jour pour qu'il ait longue vie, il peut donc se présenter aussi à celle de 2020. Il n'y aura rien et il n'y aura personne pour oser lui tenir tête. Mais derrière la répétition de l'information de sa candidature, il ya un message subliminal que Ouattara envoie à ses partenaires d'hier. Ça peut toujours servir qu'ils prennent les mêmes dispositions surtout qu'il est convaincu qu'il gagnera ou il gagnera.
Mais, c'est là que l'obsession de cette candidature devient suspecte. Pourquoi Ouattara craint-il que ceux qui étaient prêts hier alors que ce n'était pas évident ne le seraient pas suffisamment aujourd'hui. En fait ils n'ont pas à prendre des dispositions particulières puisque le mentor a le vent en poupe. Les statistiques montrent qu'il gagne toutes les élections depuis qu'il est pouvoir. Pourquoi faut-il craindre qu'il ne gagne pas en 2015. Derrière cette agitation il ya la peur de ne plus en réalité avoir le même soutien qu'en 2010. Le capital soutien a été noyé dans un bilan politique inexistant. Peut-il encore compter sur la France de Sarkozy ? Apparemment non! Avec les casseroles qu'il traine aux pieds en France, ce dernier est loin d'être encore une référence pour candidat à une élection présidentielle. La communauté internationale à travers leur ONG n'ont pas vu en Ouattara le messie tant espéré. Leurs rapports sont de plus en acerbes à son égard et ils ont pris la mesure de ce que vaut l'homme.
On comprend aisément pourquoi l'homme tient à être le candidat de la coalition RHDP. Le RHDP qu'ils ont crédité de 60% de l'électoral ivoirien est plus crédible à représenter que le RDR qui ne cache plus son accointance avec l'ex-rébellion aux pratiques sanguinaires. Avec 60% de l'électorat au départ de la course, Ouattara peut justifier aisément auprès de ceux qui considère encore les nègres pour du bétail électoral qu'il ne peut pas ne pas gagner avec ce taux initial. C'est malin. Mais là encore pour avoir pratiqué le rattrapage ethnique au détriment de ses alliés du RHDP, le soutien ne semble pas être acquis. Ainsi va la Ouanttarandie. On prépare tranquillement l'explosion politique en 2015.

Joseph Marat

Les commentaires sont fermés.