UA-108822782-1
topblog Ivoire blogs

jeudi, 06 septembre 2018

Hautement politique

J'ai trouvé ceci sur la toile : " Internet, téléphone : pour une nouvelle politique tarifaire en Côte en d'Ivoire". C'est le titre d'un pamphlet très séduisant que je me permets de citer entièrement.

« Lors de mes récents voyages en Côte d'Ivoire, j'ai été assez édifié sur le coût particulièrement élevé des communications téléphoniques et le harcèlement permanent des clients par les opérateurs avec une pluie de sms et une incitation permanente à la consommation par de fausses réductions. Il serait temps que les opérateurs téléphoniques instituent en Côte d'Ivoire des forfaits illimités , comme en France, parce qu'il n'est pas normal de dépenser plus de 40000 FCFA, soit plus de 60 euros en moins de trois semaines, là où en France, sont proposés des forfaits illimités à 20 euros par mois, soit 13.000 FCFA , qui te permettent d'avoir l'internet illimité, les appels illimités, les SMS illimités, des appels dans certains pays européens illimités, des appels aux Etats-Unis illimités. Et tu bénéficies encore de tous ces services quand par exemple tu te déplaces en Europe Schengen d'où tu peux appeler la France et les pays de ton forfait en illimité. Il serait donc particulièrement bienvenu que les associations de consommateurs et l'opposition dénoncent cette situation (car il n'y a pas que la politique politicienne qui intéresse les citoyens) et que les autorités en charge des télécommunications incitent fortement les opérateurs téléphoniques à aller vers des offres de ce type plutôt que de traire les ivoiriens comme des vaches. »

Ce texte d’Alexis Bayoro Gnagno du REZOPANACOM est tellement entier que je ne peux que l’illustrer. Les compagnies de téléphonie bombardent les abonnés de bonus et d’autres subterfuges d’avantages donnant l’illusion d’une réduction indirecte des coups des prestations. Il ne faut certainement pas s’y tromper parce qu’où se trouve la réduction lorsque pour 300% de bonus, le coup d’un appel, même de 10 secondes, monte automatiquement à 300 FCFA. C’est presqu’idiot de courir après les bonus parce que l’arnaque est cousue de fil blanc. Un autre fait. Il n’y a pas longtemps un responsable d’une association de consommateurs a fait circulé une vidéo sur la toile pour demander aux Ivoiriens de s’abstenir de changer leurs décodeurs Canal monnayant un coût parce que la même compagnie le fait gratuitement ailleurs. Il a pratiquement été combattu par le régime qui l’a réduit à la clandestinité. Et pourtant…quelle belle occasion de montrer au peuple que le pouvoir lui appartient.

J’aurais tant aimé n’avoir rien à objecter à monsieur Alexis Bayoro Gnagno, mais son « (car il n'y a pas que la politique politicienne qui intéresse les citoyens) » ne me parait pas entièrement juste. Pour une fois j’aurais aimé partager un avis purement sociétal. Malheureusement, dans le pré-carré français la société est ouvrière de la politique. Les ex-colonies françaises ne peuvent se donner le luxe d’être autre chose des sociétés de consommation. Pour qui la France produirait-elle ? Où voulez-vous que la France sorte les moyens pour soutenir sa sécurité sociale. Sa fierté. La société civile existe au-delà des Pyrénées et la politique y est ouvrière. Chez nous, englués dans la nébuleuse de l’impérialisme et du néocolonialisme, nous n’avons que la politique politicienne parce que les problèmes les plus trivialement sociaux ne se résolvent pas par le cri de cœur d’un nègre. Tout ce qui nous reste, c’est l’espoir que nous ne soyons pas face à une fatalité…

Joseph Marat

Écrire un commentaire